icône de Design urbain - La fabrique de la ville

Design urbain - La fabrique de la ville

  • Apprénez à gérer des projets inclusifs, permettant de tendre vers une ville agile qui évolue avec ses habitants
  • Utilisez les méthodes et outils du design de services pour passer de la Maîtrise d'oeuvre à la "Maîtrise d'usage"
  • Découvrez les étapes-clés pour développer une politique d'urbanisme orientée usagers

15 jours

Du

Au

Voir les dates

De 09h00 à 16h30

Public

  • Demandeurs d’emploi
  • Travailleurs

Vous êtes un acteur public en charge des questions d’urbanisme ou un acteur privé concerné par ces questions (urbaniste, paysagiste, architecte, designer…) ? Devenez un acteur de la transformation de la commande publique et de sa mise en œuvre !

Présentation et Objectifs

La ville de demain sera servicielle et cherchera à améliorer la qualité de vie de ses habitants. Elle sera nécessairement inclusive et devra faire preuve de résilience et d’adaptabilité.
La conception urbaine doit par conséquent être guidée par des méthodes participatives pour faire de la ville un objet d’usages, de désir et de plaisir, pour réenchanter l’expérience de la ville.

Destinée aux acteurs publics en charge des questions d’urbanisme ou aux acteurs privés concernés par ces questions (urbanistes, paysagistes, architectes, designers…), cette formation vous propose de devenir un acteur de la transformation de la commande publique et de sa mise en œuvre, en bref d’intégrer de nouveaux modes de production des espaces publics.

Au programme :

1. La compréhension des enjeux de la ville de demain, une ville en transition :

- La nécessité d’évoluer vers des modes de vie plus durables
La ville doit désormais être flexible, pour suivre les évolutions des modes de vie, réversible, réutilisable et résiliente.
Focus sur le mouvement des villes en transition.

- La nécessité de recréer du lien social en ville
Focus illustré sur le design social et l’intervention du design dans la gestion de interactions interpersonnelles (à vocation sociale ou économique d’ailleurs).

2. La gestion de projets inclusifs, permettant de tendre vers une ville « agile », qui évolue avec ses habitants, et intégrant :

- Les méthodes participatives de l’ingénierie de projets : focus sur la notion de co-création et comment la mettre en œuvre.

- Les techniques de créativité et la posture du facilitateur.

- La gestion des livrables attendus : conception de cahiers des charges orienté usages, choix de procédures adaptées.

3. Les méthodes et outils du design de services pour passer de la logique Maîtrise d’œuvre/d’ouvrage à celle de « Maîtrise d’usage » :

- Observer, comprendre et analyser les usages/usagers de la ville et les évolutions des modes de vie urbains.
Focus sur la recherche utilisateurs et la nécessité de données fiables et exploitables (3 méthodes – 3 analystes – 3 types de données)

- Identifier et définir les opportunités de création de valeur pour les usagers de la ville à travers ses espaces.
Focus sur l’importance de bien définir la question, voire de la redéfinir dans le cadre de la commande publique, afin de reformuler le brief de départ du point de vue usager.

- Développer des scénarios d’usages, prospectifs et tirant partie des évolutions technologiques de la « smart city ».
Focus sur la place des datas dans la conception de l’expérience utilisateur, l’utilisation de méthodes prospectives (visionning, design fiction…), la notion d’acceptabilité d’une innovation technologique.

- Prototyper les espaces urbains et leurs services, et les tester.
Focus sur les techniques de prototypage de service et d’interactions interpersonnelles.

- Concevoir les espaces et leurs services aussi du point de vue de l’organisation qu’ils impliquent pour leur mise en œuvre.
Focus sur le service blueprint et la construction du plan d’action pour les acteurs du territoire.
Approche d’« acupuncture urbaine » consistant à intervenir sur une petite échelle, à court terme et de façon « low cost » pour déclencher des réactions positives en chaîne.

4. L’élargissement au process de conception d’une politique publique d’urbanisme orientée « usagers » :

- Du projet à l’identité de territoire, ou comment créer une identité de territoire et renforcer un sentiment d’appartenance à travers une signature claire des espaces publics (et autres applications concernées dans les espaces urbains, par exemple la signalétique).

- Du projet au mode de gouvernance de la politique publique :
Partir des notions de biens communs urbains, de co-conception de service publics, des possibilités de financement participatif, … pour définir : « Qu’est-ce que le design de politique publique ? Comment passer d’un projet à un mode de gouvernance plus participatif ? »

5. Des techniques de communication :

- Facilitation graphique et visuelle pour communiquer autrement avec les membres de l’équipe projet ;

- Le pitch, pour présenter de façon impactante son projet et convaincre ses interlocuteurs.

Particularités

Public(s) cible(s) :

Acteurs publics en charge des questions d’urbanisme
Acteurs privés concernés par les questions d'urbanisme: urbanistes, paysagistes, architectes, designers…

Pouvoir démontrer d’une réelle motivation et d’une adéquation probante entre la formation et le projet professionnel.

S'inscrire

Gratuit Demandeurs d'emploi et enseignants du supérieur et du secondaire supérieur qualifiant

3000€ TVAC Indépendants et salariés

Une question à propos de cette formation?

Vinciane Deldime (Design Innovation)

  • Tel: 065 39 95 10
  • e-mail: [javascript protected email address]
Partagez
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Mail

certifications

Partenaires