L'impression 3D - Un phénomène de mode ou l'avenir de nos usines ?

parHervé Groliercatégorietendances

03 Mar 2016

vues7648

Qui aujourd’hui n’a pas entendu parlé de l’impression 3D, démocratisée par les fablabs, les médias et les boutiques en ligne vous proposant d’imprimer toutes vos envies ?

C’est actuellement une véritable tendance qui progresse grâce à l’évolution des machines et des matières. En effet, on trouve aujourd’hui plus de 55 fabricants proposant des imprimantes de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers pour les plus performantes et les plus grandes.

Idem pour les matériaux, le consommable, qui se décline en filaments, poudres, pellets ou résines liquides. Des plus standards comme l’ABS (un thermoplastique utilisé sur des briques d’une marque célèbre) ou le PLA (acide polyactique issu de la filière végétale) aux filaments très techniques intégrant des fibres de carbone ou des fibres végétales (lin, bois…), jusqu’aux poudres métalliques (titane, bronze, aciers…).

Une bonne partie de ces matériaux correspondent à des utilisations professionnelles, de part leur prix et celui des machines les mettant en oeuvre.

Les filaments, pellets et résines trouvent eux aisément leur place dans les bureaux d’études et studios de création, grâce à une profusion de machines économiques et leur facilité de mise en oeuvre.

Des boutiques virtuelles ou parfois réelles proposent quant à elles une collection d’objets à imprimer chez vous en téléchargeant un fichier spécifique ou imprimables par leurs propres machines pour un prix raisonnable.

Cette tendance est surtout le signe d’une révolution dans nos habitudes de conception, dans nos rapports aux objets maintenant disponibles chez soi, d’un nouveau type d’artisanat plus technique mais néanmoins nécessitant un minimum de dextérité et expérience. Un créateur capable de modéliser en 3D peut maintenant fabriquer et voir en volume ses créations numériques, passant ainsi du virtuel au réel. Afin d’y parvenir, outre l’équipement parfois conséquent en matériel, la conception assistée par ordinateur orientée impression 3D nécessite de repenser les modèles et la façon de concevoir, pour exploiter au mieux l’apport de ces nouvelles technologies. Par exemple on fera plus facilement des impressions de tests (pour évaluer une forme, une fonction), la rapidité et le faible coût rendant possible plusieurs itérations. On peut imprimer aussi sans se soucier des contraintes techniques propres à l’industrie classique. On ira même jusqu’à de la production en petite série d’objets commercialisables, ou encore vers de la production unitaire personnalisée. 

En ayant connaissance des limites et possibilités offertes par ces technologies et ces matériaux nouveaux, le designer pourra alors imaginer de nouvelles voies pour ses créations et inventer sa propre usine de production.

 

Les mots clés de l'article

Partagez l'article
  • Facebook
  • Twitter
Aimez l'article

Vous aimez cette thématique:

icône de la formation:

Atelier de prototypage: imprimantes 3D, découpe laser, fraiseuse,...

Cette formation inédite vous propose d'acquérir de nouvelles compétences dans la réalisation de prototypes visuels/fonctionnels dans des projets de design de produit au sens large. Vous serez en outre coaché pour prototyper un projet personnel.

Découvrir la formation

Commentez cet article:

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Derniers articles:

Le Gamestorming, ou innover par le jeu

« La créativité, c’est pour les artistes, les inventeurs… Nous, nous faisons du business ! » Heureusement, nous n’entendons pas – ou plus – ce genre de commentaires. Aujourd’hui, les dirigeants et autres managers ont pris conscience de l’atout que représente l’intégration de la créativité à leur process, à leurs projets, à leur organisation, en vue d’innover. Pour autant, avoir confiance en son potentiel créatif et le stimuler n’est pas toujours facile au quotidien. Les techniques faisant appel aux mécanismes du jeu se révèlent dans ce cadre particulièrement efficaces.

Continuer la lecture

Articles les plus lus:

Le Gamestorming, ou innover par le jeu

« La créativité, c’est pour les artistes, les inventeurs… Nous, nous faisons du business ! » Heureusement, nous n’entendons pas – ou plus – ce genre de commentaires. Aujourd’hui, les dirigeants et autres managers ont pris conscience de l’atout que représente l’intégration de la créativité à leur process, à leurs projets, à leur organisation, en vue d’innover. Pour autant, avoir confiance en son potentiel créatif et le stimuler n’est pas toujours facile au quotidien. Les techniques faisant appel aux mécanismes du jeu se révèlent dans ce cadre particulièrement efficaces.

Continuer la lecture

Articles de la même catégorie:

Le web design en 2017 : 5 tendances clés

Le web design évolue sans cesse. Depuis que Ruben Pieraerts, web designer et co-fondateur d'Alinoa, a commencé à créer sur le web (cela remonte maintenant à 20 ans), il a "remis plus de cent fois son ouvrage sur le métier". Tous les ans, de nouvelles tendances émergent. Certaines font progresser le métier, d’autres seront vite oubliées. En voici cinq qui, selon lui, marqueront l’année 2017.

Continuer la lecture
 Abonnez vous à notre newsletter

certifications

Partenaires