Innover au-delà du produit grâce aux Product-Service Systems

parAnne-Sophie Prévostcatégoriedesign thinking/design de service

13 Avr 2017

vues35850

Pillo, le pilulier intelligent

Les Product-Service Sytems (PSS) peuvent être considérés comme une stratégie de différenciation et d’innovation à part entière, consistant à faire évoluer l’activité de l’entreprise de la vente de produits à la vente de combinaisons de produits et services, indissociables les uns des autres (ils représentent une solution unique), visant à augmenter la valeur fournie à l’utilisateur et perçue par celui-ci. Il permet souvent un usage plus efficient et performant du produit initial.

Un exemple ? Pillo, le pilulier intelligent, est le robot qui vous aide à gérer le suivi de votre santé à domicile : http://www.homo-connecticus.com/e-sante-1956/pillo-le-pilulier-intelligent-a39880.htm

 

Ou encore Fenotech, la startup à l’origine du majordome connecté Hi), un produit qui cherche à “simplifier vos vies” : http://www.objetconnecte.com/fenotek-hi-startup-tour-030616/ Quand il s’agit comme ici d’objets connectés, on parle de “smart PSSs” : des systèmes produit-service intelligents.

 Fenotech, un produit qui cherche à “simplifier vos vies”

 

Jusqu’à un business model durable

 

Le but de l’innovation par les PSS est aussi de faire évoluer le modèle économique de l’entreprise. Quand celle-ci est par exemple soumise à une forte concurrence, les PSS pemettent d’évoluer vers un modèle dit plus « captif », souvent lié à un principe d’abonnement et assurant une fidélisation sur le moyen ou le long terme.

 

Néanmoins, comme le rappelle Nina Costa dans son travail[1], cette forme de servitization servant de base à l’innovation de business model se distingue des autres par sa recherche de durabilité :

 

“Despite PSS and servitization sharing some similar principals (combine products and services; deliver value-in- use), PSS concept has a close connection to environmental sustainability issues and cleaner production (Baines et al. 2009a; Manzini and Vezzolli 2003).”

Ainsi, le lien parfait entre valeur d’usage, développement durable (y compris dans sa composante sociale) et innovation de business model se noue quand les PSS trouvent place dans l’économie de la fonctionnalité.

 

Oksana Mont (2002) : « Un PSS est un système de produits, services, réseaux d'acteurs et infrastructures qui cherche continuellement à être compétitif et à satisfaire les besoins des consommateurs, et qui a un impact environnemental inférieur à celui des business models traditionnels ».

 

Grâce au design !

 

Car le but de cette innovation par les PSS est d’apporter une valeur significative à l’expérience du client/utilisateur.

Elle consiste souvent à agir à un autre moment du parcours utilisateur, à créer une experience augmentée et amène par conséquent à revoir sa position dans la chaîne de valeur.

Cette innovation implique la mise en oeuvre de nouvelles méthodologies et donc de nouvelles compétences pour les designers :

“From a design management perspective, the integration of product and services has different implications. First, designers are accustomed to creating products and services separately. However, the product and service in a Smart PSS are so deeply intertwined that a distinction between the two may not be possible. Similarly, consumers may no longer see the difference between product and service and evaluate the PSS as a whole. Designers may thus need to adopt new tools and methodologies that facilitate the effective integration of products and services (Morelli, 2002). Moreover, designers will require a better understanding of how the product and the service complement each other, to create and communicate value to consumers.”

Source : Characteristics of Smart PSSs: Design Considerations for Value Creation. Ana Valencia, Ruth Mugge, Jan P.L. Schoormans, Hendrik N.J. Schifferstein, Delft University of Technology : http://repository.tudelft.nl/islandora/object/uuid:0fc4de4c-8584-4cff-9495-f84507d81f5d?collection=research

 

Ces compétences sont directement liées à la capacité à comprendre ses utilisateurs et leurs usages. Les méthodes sont celles du Design Thinking et du design de service.

 

Pour inviter à la réflexion, nous terminerons avec cette petite video “L’économie circuliare : du consommateur à l’utilisateur” par la Fondation Ellen MacArthur : https://www.youtube.com/watch?v=0myacaVe8Gg

Vidéo

 

Autre ressource recommandée pour tout comprendre : Product Service Systems (PSSs) Applications and Design, Yu-Hsiu Hung, Ph.D. Department of Industrial Design, National Cheng Kung University, 2014 : http://zoro.ee.ncku.edu.tw/swd2014/res/!-pss.pdf

 

[1] Integrating product-service system design with service design & service-logic: the case of the laboratory manufacturing industry, Nina Costa : http://www.academia.edu/24688434/Integrating_product-service_system_design_with_service_design_and_service-logic_the_case_of_the_laboratory_manufacturing_industry

Partagez l'article
  • Facebook
  • Twitter
Aimez l'article

Vous aimez cette thématique:

icône de la formation:

Immersion en design thinking - Designers, apprenez à observer les usagers et à en faire des alliés dans vos projets !

Plongé en immersion dans un projet réel, vous apprendrez à redéfinir le cahier des charges d'un produit ou service en adoptant le point de vue de l'usager !

Découvrir la formation
icône de la formation:

Executive Program - Manager ses projets ou son organisation avec le Design Thinking

Rendons-nous à l’évidence: aujourd’hui, les instruments classiques du management ne suffisent plus pour prendre les bonnes directions. Rejoignez ces top managers du XXIème siècle qui intègrent le design comme stratégie pour se réinventer, innover et développer une culture d'entreprise orientée usagers.

Découvrir la formation

Commentez cet article:

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Derniers articles:

Economie circulaire : Un monde d’opportunités à saisir… grâce au design !

Le design et ses méthodologies de gestion et de structuration de projets d’innovation s’attachent à détecter, au-delà de « problèmes », des opportunités de création de valeur et à y répondre par des solutions nouvelles et efficaces. Ces opportunités de création de valeur existent pour les utilisateurs potentiels des solutions qui seront développées – une valeur d’usage (c’est-à-dire une utilité, un confort, un plaisir…) – et pour les entreprises qui développeront les solutions en question – une valeur financière, mais aussi sociale et potentiellement environnementale si l’action développée impacte positivement la société, ses hommes et ses ressources.

Continuer la lecture

Articles les plus lus:

Le rôle de l'architecte évolue, entre technique et méthodes participatives

Le design participatif ("participatory design"), également plus communément appelé co-design, est une approche où tous les acteurs concernés par le projet sont impliqués dans le processus de conception. Si le design implique traditionnellement le commanditaire et les professionnels au cœur du projet (industriels sous-traitants par exemple), dans le design participatif le cercle est élargi, notamment aux utilisateurs, et tous sont légitimes pour impacter le projet. Mais cela concerne-t-il également l'architecture ou plus largement le design d'espace ?

Continuer la lecture

Articles de la même catégorie:

Première formation Tripod - Introduction au Process Design "Là où se crée la valeur"

Ce jeudi 6 avril a eu lieu la première formation organisée dans le cadre du programme Interreg Tripod. En tant que partenaire du programme, Design Innovation anime ces journées. Découvrez comment Barbara Larcin, formatrice en design de service, équipée de ses Playmobil, papiers et ficelles, parvient à booster la créativité de chacun !

Continuer la lecture

certifications

Partenaires