Le design humanitaire, un design pour l'humanité

Branche "extrême" du design social, le design humanitaire représente une nouvelle voie pour tous ceux qui cherchent à être les plus utiles possible et qui désirent mettre leur empathie au secours de l'humanité.

Nous vous avons déjà parlé du design social, à travers le premier épisode de notre série “De consommateurs à producteurs responsables” consacré au thème “Mieux se nourrir”.
Le design et les designers occupent une place de plus en plus grande dans notre société car ils cherchent à apporter des solutions innovantes aux problématiques que nous rencontrons. C’est ainsi qu’ils se penchent aujourd’hui sur les questions sociales, économiques et environnementales et leurs appliquent leurs méthodes créatives de résolution de problème.
 
Tout ou presque devient “question de design” : “La nouvelle génération de designers devra être aussi à l’aide dans la salle du conseil d’administration que dans le studio ou l’atelier et apprendre à considérer chaque question – de l’analphabétisme des adultes au réchauffement climatique – comme un problème de design.” (Tim Brown, L’esprit design, Pearson, 2009. P.38)
 
Ainsi, au-delà du design social, ce que l’on nomme aujourd’hui le design humanitaire représente sans aucun doute une voie de développement des compétences des designers et des méthodes et outils du design thinking. Réchauffement climatique, guerres civiles, famines, exodes, chômage, pauvreté... il faut aujourd’hui apporter, ensemble, de nouvelles réponses aux besoins les plus primaires dont se retrouvent dépourvus certaines populations : se nourrir, se loger, se soigner, apprendre,... C’est dans cette activité que les designers et tous ceux qui collaborent avec eux poussent au maximum leur capacité d’empathie. Et c’est de plus en plus dans les dynamiques collaboratives et open source que se déploient ces projets humains et innovants.
 
"La montée en puissance du design thinking correspond à un changement de culture et aujourd'hui, les professionnels les plus pointus sont plutôt motivés par la perspective d'utiliser leurs talents à résoudre des problèmes qui en valent la peine. Améliorer l'existence des gens qui vivent dans le besoin se situe en tête de leur liste." (Tim Brown, L’esprit design, Pearson, 2009. P.205)
 
Quelques exemples :
 
- Mieux se loger
 
Les conflits actuels qui poussent des miliers de réfugiés à l’exode mobilisent designers et non-designers autour des méthodes du design thinking chez IDEO : http://www.dotank.city/
 
- Mieux se soigner
 
Le projet « My Human Kit » fédère une équipe autour de la construction d’une prothèse du membre supérieur à bas coûts, en utilisant le potentiel du design collaboratif, de l'open source et des fablabs : https://www.youtube.com/watch?v=ZoZmlhlwFEA&feature=youtu.be
 
- Mieux apprendre
 
Conçue par le studio de design ID+IM pour les pays en voie de développement, Boxchool est un concept d’école modulaire et nomade qui peut se substituer à un établissement scolaire traditionnel, n’importe où et n’importe quand : http://chasseursdecool.fr/boxchool/
 
Retrouvez-en davantage grâce à notre veille sur le design humanitaire.
 
© Photo : http://chasseursdecool.fr/boxchool/

Publié le 01/03/2016

 Abonnez vous à notre newsletter

certifications

Partenaires