Le Gamestorming, ou innover par le jeu

parAnne-Sophie Prévostcatégoriedesign thinking/design de service

26 Jun 2018

vues166973

« La créativité, c’est pour les artistes, les inventeurs… Nous, nous faisons du business ! » Heureusement, nous n’entendons pas – ou plus – ce genre de commentaires. Aujourd’hui, les dirigeants et autres managers ont pris conscience de l’atout que représente l’intégration de la créativité à leur process, à leurs projets, à leur organisation, en vue d’innover. Pour autant, avoir confiance en son potentiel créatif et le stimuler n’est pas toujours facile au quotidien. Les techniques faisant appel aux mécanismes du jeu se révèlent dans ce cadre particulièrement efficaces.

Gamifier ses activités et réunions, ou comment se laisser prendre au jeu

Qui dirait non à une invitation au jeu ? Séduisant, amusant, mais aussi engageant, interactif, le jeu représente un échauffement de l’esprit et permet l’émergence, l’exploration, l’expérimentation et le test d’idées. Il apaise par ailleurs bien souvent toute pression liée à de potentiels enjeux de prise de décision. Il peut intervenir aux 3 phases du processus créatif : divergence – émergence/exploration – convergence.

Concrètement ?

« It’s like brainstorming but with games » déclare Dave Gray, co-auteur avec Sunni Brown et James Macnufo du livre « Gamestorming, A Playbook for Innovators, Rulebreakers, and Changemakers »* (O’Reilly, 2010).

 

En bref, il s’agit de jouer pour innover ; jouer…

  • Avec son corps : en utilisant, par exemple, les jeux de rôles ou l’improvisation ;
  • Avec les mots : en retournant le problème, on trouve souvent réponse à sa question initiale (méthode « reverse the question ») ;
  • Avec du papier et des crayons (ou plus largement de « low technologies ») : à l’image du Moodboard qui permet de donner vie à un concept, de partager une vision, d’explorer un univers ou de projeter un projet. A l’aide de canevas tels que la carte d’empathie qui permet de se projeter « dans la peau de ». Ou tout simplement en dessinant (sketchnoting) !
  • Avec des accessoires : en utilisant, par exemple, des Playmobils, des legos ou des jeux de cartes.

Les bénéfices

Les bénéfices d’une telle approche de la créativité et de l’innovation par le jeu sont multiples et se situent notamment d’un point de vue RH.

 

Ces techniques permettent en effet d’apporter des réponses collectives aux problèmes identifiés, de mener des réunions plus efficaces, de gérer ou de devancer d’éventuels conflits, de susciter davantage de motivation par la co-création, etc.

 

Elles représentent donc à la fois une voie d’accès à l’innovation et une ressource au service de « l’expérience employé ».

L’utilisation de ces techniques est donc particulièrement bénéfique à l’approche humaine, collaborative et à l’apprentissage « par le faire » du Design Thinking.

 

En termes de compétences, intervient à nouveau la question de la facilitation de telles séances créatives. Au-delà de la maîtrise des techniques, le facilitateur se doit de préparer les séances (activités, matériel, participants…), de stimuler et d’encadrer le groupe (relances, minutage…), rapporter les échanges.

 

Venez jouer avec nous ! Et vous ne direz plus désormais « je ne suis pas créatif » ;-)

 

 

* Pour en savoir plus : https://vimeo.com/18880751

Partagez l'article
  • Facebook
  • Twitter
Aimez l'article

Vous aimez cette thématique:

icône de la formation:

Racontez-nous l'histoire de votre entreprise... Le storytelling, une autre façon de communiquer

Insufflez une dimension narrative dans votre stratégie de communication et développez l’univers de votre marque !

Découvrir la formation
icône de la formation:

Initiation au design de service / design thinking - Adoptez le point de vue de l'usager !

Comment mieux répondre aux besoins des usagers et leur faire vivre une expérience inoubliable ? Grâce au design de service/design thinking !

Découvrir la formation

Commentez cet article:

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Derniers articles:

Le Gamestorming, ou innover par le jeu

« La créativité, c’est pour les artistes, les inventeurs… Nous, nous faisons du business ! » Heureusement, nous n’entendons pas – ou plus – ce genre de commentaires. Aujourd’hui, les dirigeants et autres managers ont pris conscience de l’atout que représente l’intégration de la créativité à leur process, à leurs projets, à leur organisation, en vue d’innover. Pour autant, avoir confiance en son potentiel créatif et le stimuler n’est pas toujours facile au quotidien. Les techniques faisant appel aux mécanismes du jeu se révèlent dans ce cadre particulièrement efficaces.

Continuer la lecture

Articles les plus lus:

Le Gamestorming, ou innover par le jeu

« La créativité, c’est pour les artistes, les inventeurs… Nous, nous faisons du business ! » Heureusement, nous n’entendons pas – ou plus – ce genre de commentaires. Aujourd’hui, les dirigeants et autres managers ont pris conscience de l’atout que représente l’intégration de la créativité à leur process, à leurs projets, à leur organisation, en vue d’innover. Pour autant, avoir confiance en son potentiel créatif et le stimuler n’est pas toujours facile au quotidien. Les techniques faisant appel aux mécanismes du jeu se révèlent dans ce cadre particulièrement efficaces.

Continuer la lecture

Articles de la même catégorie:

Le Gamestorming, ou innover par le jeu

« La créativité, c’est pour les artistes, les inventeurs… Nous, nous faisons du business ! » Heureusement, nous n’entendons pas – ou plus – ce genre de commentaires. Aujourd’hui, les dirigeants et autres managers ont pris conscience de l’atout que représente l’intégration de la créativité à leur process, à leurs projets, à leur organisation, en vue d’innover. Pour autant, avoir confiance en son potentiel créatif et le stimuler n’est pas toujours facile au quotidien. Les techniques faisant appel aux mécanismes du jeu se révèlent dans ce cadre particulièrement efficaces.

Continuer la lecture
 Abonnez vous à notre newsletter

certifications

Partenaires